Touchée aussi bien par de nouvelles taxes aux États-Unis que par les conséquences de l’épidémie du Covid-19, la viticulture française va bénéficier d’aides publiques. Taxi 33 vous invite à lire la suite en cliquant ici