L’ambiance n’était pas à l’affrontement, lors la commémoration de la rafle du 10 janvier 1944, mais à l’hommage aux victimes de la barbarie nazie, et un l’appel à la lutte contre la « banalisation de la haine », pour reprendre les mots de Pierre Hurmic. « Je ne ferai pas de commentaires. Ce n’est ni le lieu, ni le moment »,…

Lire la suite sur www.sudouest.fr

Dernières news

L’ambiance n’était pas à l’affrontement, lors la commémoration de la rafle du 10 janvier 1944, mais à l’hommage aux victimes de la barbarie nazie, et un l’appel à la lutte contre la « banalisation de la haine », pour reprendre les mots de Pierre Hurmic. « Je ne ferai pas de commentaires. Ce n’est ni le lieu, ni le moment »,…

Lire la suite sur www.sudouest.fr