Olu Ogunnaike, « Miettes »

Olu Ogunnaike s’intéresse aux bois et à la mémoire qu’ils contiennent. Au Capc, l’artiste britannique s’est tourné vers les poutres de l’Entrepôt Lainé pour en extraire les strates d’histoires.

4 novembre 2021 – 27 mars 2022

Exposition dans les galeries au rez-de-chaussée du musée

Olu Ogunnaike travaille la matière bois sous toutes ses formes : de la sciure au charbon en passant par la résine. Il travaille aussi les mémoires que le bois contient. La manipulation du bois l’amène à se poser la question de l’origine de la matière dont il fait usage, de ses racines, ainsi que des gestes et outils qu’il emploie. Sous couvert d’une esthétique minimale, à priori inhospitalière, sa pratique fait la part belle à des moments de convivialité, auxquels vous êtes invités.

Lors de sa première visite au Capc, alors qu’il préparait cette exposition, Olu Ogunnaike s’est tourné vers les poutres en pin qui peuplent les hauteurs de l’Entrepôt Lainé, un premier pont vers la forêt des Landes. Il y avait alors une nécessité : celle de faire parler ce bois – l’ossature de ce bâtiment –, et d’en extraire les strates d’histoires.

Un premier geste s’imposa à l’artiste : celui de poncer les poutres du musée pour en obtenir de la poudre de bois, ses miettes. Comme une manière de caresser l’espace tout en le bousculant. Cette poudre, qui ressemble à la fois à des cendres et à de la cannelle, Olu Ogunnaike l’utilise comme matériau pour certaines œuvres présentées dans l’exposition.

Commissaire : Cédric Fauq

Vernissage : jeudi 4 novembre 2021, de 19h à 21h. Entrée libre.

Tous les détails sur l’agenda de Bordeaux Métropole

Taxi 33 vous y conduit !