Alors que le contexte sanitaire se dégrade, l’hôpital a décidé d’interdire les visites, sauf exceptions. La présence du second parent à la maternité reste quant à elle autorisée, toujours sous certaines conditions. Le centre hospitalier de Libourne n’a pas attendu les dernières déclarations du président de la…

Lire la suite sur www.sudouest.fr

Dernières news

Alors que le contexte sanitaire se dégrade, l’hôpital a décidé d’interdire les visites, sauf exceptions. La présence du second parent à la maternité reste quant à elle autorisée, toujours sous certaines conditions. Le centre hospitalier de Libourne n’a pas attendu les dernières déclarations du président de la…

Lire la suite sur www.sudouest.fr