Plusieurs dizaines de personnes ont assisté, ce vendredi 23 octobre, aux différents dépôts de gerbe. En raison de l’épidémie de coronavirus et du risque de propagation, Michel Vigier, président du Collectif des victimes de Puisseguin, espérait qu’il n’y ait pas trop de monde et que les cérémonies ne s’éternisent pas. Les…

Lire la suite sur www.sudouest.fr

Dernières news

Plusieurs dizaines de personnes ont assisté, ce vendredi 23 octobre, aux différents dépôts de gerbe. En raison de l’épidémie de coronavirus et du risque de propagation, Michel Vigier, président du Collectif des victimes de Puisseguin, espérait qu’il n’y ait pas trop de monde et que les cérémonies ne s’éternisent pas. Les…

Lire la suite sur www.sudouest.fr