Les sacristies de la cathédrale Saint-André à la pointe du pinceau

Intégralement peintes, elles font aujourd’hui l’objet d’une vaste campagne de restauration permettant de redécouvrir l’art et les techniques de ce siècle souvent dénigré.

23 septembre – 21 octobre, les jeudis

Les sacristies de la cathédrale Saint-André à la pointe du pinceau

Le XIXe siècle donne à la cathédrale son visage actuel. Le cloître est notamment détruit côté sud afin de construire les nouvelles sacristies pour lesquelles l’architecte Paul Abadie est mandaté. Malgré le scandale de la destruction du cloître, ces sacristies sont le reflet de l’importance du renouveau des édifices religieux au XIXe siècle et du style de l’époque. Intégralement peintes, elles font aujourd’hui l’objet d’une vaste campagne de restauration permettant de redécouvrir l’art et les techniques de ce siècle souvent dénigré.
Rdv place Pey Berland, derrière l’arrêt de tram A

Tous les détails sur l’agenda de Bordeaux Métropole

Taxi 33 vous y conduit !