Amateur.ice de blues du Sud profond, de voix grave et de guitare Dobro, il est temps de faire vraiment connaissance avec Bastien Duverdier, alias Kēpa.

Vendredi 21 janvier, 20h30

Kēpa est un one-man-band. Un artiste autodidacte tout-en-un donc : compositeur, interprète, il manie sa guitare à résonateur comme il joue avec son harmonica, de manière débridée et inspirée. L’accueil de la critique et du public pour Doctor Do Something, son premier album, est la suite logique de son passage remarqué à l’Olympia, en première partie de Gregory Porter, excusez du peu. Avec Divine Morphine, le musicien bayonnais habille son blues lent et hypnotique d’effets sonores du XXIème siècle. Un post modern-blues ? Peut-être. Toujours est-il qu’avec sa voix de crooner euphorisante, sa caisse claire et son attirail sonore, Kēpa va nous entraîner à la dérive, du côté des grands espaces américains, définitivement libres et heureux.

EN SAVOIR PLUS

Tous les détails sur l’agenda de Bordeaux Métropole

Taxi 33 vous y conduit !