By Simon Barthélémy Ils déplorent  » d’enchaîner les scanners comme un garagiste des vidanges, de  » ne plus avoir le temps de tenir la main aux patients ou encore de les laisser attendre Taxi 33 vous invite à lire la suite en cliquant ici