Franck Allard prend la défense des commerces et estime que la fermeture des commerces sur le mois de décembre pénaliserait l’économie tout entière. Au lendemain du reconfinement, le président du Medef, Franck Allard, avait déjà pris la parole pour défendre les entrepreneurs locaux. « La colère gronde », disait-il alors.

Ce…

Lire la suite sur www.sudouest.fr

Dernières news

Franck Allard prend la défense des commerces et estime que la fermeture des commerces sur le mois de décembre pénaliserait l’économie tout entière. Au lendemain du reconfinement, le président du Medef, Franck Allard, avait déjà pris la parole pour défendre les entrepreneurs locaux. « La colère gronde », disait-il alors.

Ce…

Lire la suite sur www.sudouest.fr