Gironde : la maire de Gujan relaxée pour « injure publique » grâce à la prescription

Une signature manquante… Et le délai de prescription était dépassé de 48 heures. C’est ce qui vient d’arriver dans l’affaire Touzeau contre Des Esgaulx. Le 21 octobre, le tribunal correctionnel de Bor…

Lire la suite sur www.sudouest.fr

Dernières news

Lire la suite sur www.sudouest.fr