Plus souple que le précédent, le deuxième confinement n’a pas pour autant fait disparaître les violences intrafamiliales. Plusieurs dispositifs existent en Gironde pour les victimes comme pour les témoins. Au printemps dernier, le huis clos qu’imposait le confinement a fait exploser le nombre de violences intrafamiliales…

Lire la suite sur www.sudouest.fr

Dernières news

Plus souple que le précédent, le deuxième confinement n’a pas pour autant fait disparaître les violences intrafamiliales. Plusieurs dispositifs existent en Gironde pour les victimes comme pour les témoins. Au printemps dernier, le huis clos qu’imposait le confinement a fait exploser le nombre de violences intrafamiliales…

Lire la suite sur www.sudouest.fr