FUCK ME

L’irrévérencieuse Marina Otero née en 1984 à Buenos Air es, se moque des convenances comme du théâtre classique.

5 – 8 octobre

Son corps ne répond plus. Fatigué de tant de sollicitations extrêmes. Voilà Marina Otero empêchée d’elle-même, à force de risques pris sur scène depuis ses débuts. Puisqu’elle ne peut plus danser, elle le fera par le truchement de corps masculins musclés, prêts à multiplier par cinq ses propres extravagances corporelles. Couleurs flashy et chansons mélo inondent cette performance qui avance entre mise à nu de soi et humour grinçant. Un autoportrait aussi extravagant que poignant.

Argentin surtitré français

Tous les détails sur l’agenda de Bordeaux Métropole

Taxi 33 vous y conduit !