By Simon Barthélémy Les propositions du conseil de défense écologique sur l’adaptation au changement climatique déçoivent le GIP (groupement d’intérêt public) Littoral de Nouvelle-Aquitaine, qui estime que le risque érosion est insuffisamment pris Taxi 33 vous invite à lire la suite en cliquant ici