La ville avait échappé aux couvre-feux des premiers et deuxième confinement. Ce mardi 15 décembre, les rues de Bordeaux se sont progressivement vidées encore plus que depuis le 29 octobre, les rideaux des magasins se sont tirés, même ceux des épiceries de nuit. Restaient ouverts quelques restaurants pratiquant la vente à emporter. Le couvre-feu national oblige à rester chez soi à partir de 20 heures, les forces de l’ordre y ont veillé cette nuit. . …

Lire la suite sur www.sudouest.fr

Dernières news

La ville avait échappé aux couvre-feux des premiers et deuxième confinement. Ce mardi 15 décembre, les rues de Bordeaux se sont progressivement vidées encore plus que depuis le 29 octobre, les rideaux des magasins se sont tirés, même ceux des épiceries de nuit. Restaient ouverts quelques restaurants pratiquant la vente à emporter. Le couvre-feu national oblige à rester chez soi à partir de 20 heures, les forces de l’ordre y ont veillé cette nuit. . …

Lire la suite sur www.sudouest.fr