Exposition

19 mai 2021 – 25 février 2022

Tour à tour convoitée, redoutée, maltraitée, domestiquée, l’eau – un des quatre éléments naturels de la culture occidentale redevient au XVIIIe siècle un élément fondamental de l’hygiène.

Ce bien naturel précieux multiplie les usages au fil du temps : l’eau qui lave, l’eau qui soigne, l’eau qui fortifie, l’eau qui délasse. Et si l’histoire de Bordeaux est intimement liée à celle de son fleuve, c’est bien l’eau qui en constitue l’essence même.

Depuis l’Antiquité, les Bordelais se baignent dans la Garonne. Au XVIIIe siècle, les pratiques évoluent et les techniques se développent : des bains flottants sur le fleuve aux bains-douches dans les quartiers, des établissements d’hydrothérapie à la natation en piscine.

C’est à la découverte de cette histoire méconnue que vous invitent les Archives Bordeaux Métropole autour d’une sélection de documents de toutes natures, témoignages d’une incroyable aventure humaine et collective. L’artiste Laurent Valera propose un contrepoint contemporain avec une nouvelle série d’œuvres en dialogue avec les documents d’archives.

Autour de l’exposition

Visites commentées gratuites
Pour les individuels, les lundis de 12h30 à 13h30 et les vendredis de 16h à 17h
Sur inscription au 05 56 10 20 55 // service.mediation.archives@bordeaux-metropole.fr
Pour les groupes sur RDV et réservation. Limité à 10 personnes.

Rappel des consignes d’accès en vigueur dans le cadre de la crise sanitaire : distanciation entre chaque personne, utilisation de gel hydroalcoolique, port du masque obligatoire en intérieur.

Tous les détails sur l’agenda de Bordeaux Métropole

Taxi 33 vous y conduit !