Les deux sans domicile fixe marocains se présentent comme mineurs. L’un deux répond à huit identités différentes. Il a été confondu par les analyses du sang retrouvé sur l’une des Taxi 33 vous invite à lire la suite en cliquant ici