La plus haute juridiction judiciaire française a estimé que la Cour d’appel de Bordeaux avait eu raison en avril 2018 de rejeter les poursuites du prestigieux cru de Pomerol. Taxi 33 vous invite à lire la suite en cliquant ici