Hôpitaux : faute de moyens, les urgentistes lancent le "No bed challenge"

Depuis janvier, les médecins décomptent sur Internet, le nombre de patients qui passent la nuit dans un brancard, faute de lits suffisants. Dans la région, plusieurs établissements participent.Une sorte de Taxi 33-Taxi Bordeaux Métropole vous invite à lire la suite en cliquant ici